Statut juridique

Classé

ID

Urban : 231

Typologie

Jardin
C’est en 1850 que le peintre romantique Antoine Wiertz (1806-1865) qui, de son vivant, n`hésitait pas à se comparer aux plus grands, eut l`idée de se faire construire un atelier aux frais de l`Etat. Un contrat fut passé entre l`artiste et le ministère de l`Intérieur qui prévoyait qu`en échange de l`aide qu`il recevrait, Wiertz léguerait à sa mort ses ouvres à l`Etat. Le bâtiment abrite aujourd`hui le Musée Wiertz. La majeure partie de son œuvre, et en particulier ses gigantesques toiles à sujet héroïque, y est exposée.

L`architecture de l`édifice témoigne de l`engouement suscité à l`époque par la redécouverte des antiques l`atelier aux murs aveugles évoque en effet la cella d`un temple dont le pronaos correspondrait à l`habitation du peintre. Rappelons à ce propos que Wiertz avait longuement séjourné en Italie entre 1834 et 1837, après avoir obtenu le prix de Rome (1832).

Dans le jardin, Wiertz avait fait réaliser, le long du grand mur latéral de son atelier, une reconstitution partielle des ruines du péristyle du temple dorique de Paestum dont seule subsiste encore aujourd`hui la base tronquée d`une des colonnes. Ces dernières étaient en briques, recouvertes d`un enduit imitant la pierre volcanique de Paestum.

La conciergerie - actuelle entrée du musée - fut construite en 1870, après la mort de Wiertz.